Danielle Loisel

" Au commencement il y a le rythme…
(J. OURY)

Puis la vie et la nature tout entière.
C'est le trait qui en est la figure élémentaire qui se dédouble en répétition.
Le jeu aléatoire de cette accumulation du multiple fait naître les formes dans leur pulsation.
La ligne devient trait. Ce trait appelle la répétition. La répétition fait surgir des lignes de force, image voire métaphore de la pulsation, si proche de la vie-même ou du moins de la lumière d'où elle peut naître.
Lumière sur fond de vide, blanc sur noir ou l'inverse, qui jouent l'un avec l'autre, calligraphie devenue surface, surface créant un certain champ que seul résout le regard sur l'oeuvre." 

La main des mots griffant la nuit

Poèmes de Marc Delouze et Tibor Zalan,
Encres de Danielle Loisel et Istvan Nayg. 2020

« L’encre, cette noirceur d’où sort une lumière »
Victor Hugo

En guise d’introduction,

L’écoute du pinceau

Le rêve d’éditer un livre d’artiste franco-hongrois s’est enfin réalisé.
L’an dernier paraissait l’ouvrage du poète Tibor Zalan « Le chien aveuglé par la lune », traduit du hongrois par Jenö Farkas et Marc Delouze aux éditions Palamart. Nous avions pu alors, Istvan Nayg et moi-même, assister à la présentation du livre au Musée Petöfi de Budapest, où Marc Delouze était présent par vidéo internet.
La rencontre, à Paris, avec Marc Delouze nous a mené jusqu’au poète hongrois Tibor Zalan, par l’entremise de Jenö Farkas.
La visite de Tibor Zalan dans l’atelier d’Istvan Nayg à Budapest a été déterminante.
Le poète a pu découvrir le papier Vélin d’Arches, son format et quelques encres d’Istvan et de moi-même. Il a spontanément proposé d’écrire un texte manuscrit en regard des œuvres, dans une démarche totalement inédite.
De son côté, à Paris, Marc Delouze s’est montré lui aussi enthousiaste.
Ainsi, le groupe composé des 2 poètes, Tibor Zalan et Marc Delouze, des 2 plasticiens, Istvan Nayg et Danielle loisel, et du traducteurs Jenö Farkas, était constitué.
Dans un premier temps, les plasticiens ont réalisé 5 encres originales qui ont été envoyées aux poètes. Cette démarche a inversé le dialogue habituel poète-plasticien, quand l’écriture précède le dessin.
Emblématique, le chiffre 5 retenu par les poètes a structuré l’ouvrage dans sa fonction symbolique.
Marc DELOUZE a choisi 5 poèmes évoquant les 5 doigts de la main en relation avec les 4 éléments + 1 : la parole :

« La main des mots griffant la nuit »
1- Parole de pouce
2- Auriculaire de l’air
3- Majeur du feu
4- Annulaire de l’eau
5- Index de la terre

Tibor ZALAN a choisi 5 poèmes : « L’univers des sens, à 5 moments du jour »
1- Matrice des lettres matutinales
2- Balade du matin
3- Massacre de midi
4- Sons vespéraux
5- Epanchements nocturnes

L’écoute du pinceau a suscité une Ode à la vie et à la sensualité pour le plus grand bonheur des deux artistes et de tous ceux qui pénétreront ces univers poétiques.

Paris le 18 Septembre 2019
Danielle Loisel

Présentation du livre à l'Institut français de Budapest

Conférence des Editions Signum à l'occasion de la sortie du livre d'Artistes "La main des mots griffant la nuit" (« ERZEKEK IRODALMA »), en présence du poète Marc Delouze, du traducteur hongrois Jeno Farkas, et des artistes plasticiens Danielle Loisel et István Nayg. 

Présentation du livre à l'Institut Hongrois de Paris

Présentation du livre à l'Institut Hongrois de Paris

De l'or noir au livre blanc

 Poèmes de Martine Pouyau, et encres de Danielle Loisel. 2021

Sédiments vivants, Jalkin Bizidunak

Poèmes de Itxaro Borda, bilingues, traduits du basque par l’auteure.
Encres de Danielle Loisel. 2021

Bibliographie

  • Bibliophilie et Livres d’Artiste signés et numérotés présentés au Salon Page au Marché de la Poésie, au Salon du Livre et autres manifestations régionales, Sète, Marseille, Dives s/mer, Léhon, Lodève, Bruxelles, Bayonne, Itxassou.
  • 2021 / "CRI DE DAMAS", texte Omar Youssef Souleimane, encres D. Loisel
  • "DE L'OR BLANC AU LIVRE NOIR", textes Martine Pouyau, encres D. Loisel
  • "DENI", textes Alain Pizerra, encres de D. Loisel
  • 2020 / « SEDIMENTS VIVANTS », « JALKIN BIZIDUNAK » traduit du basque par l’auteure Itxaro Borda, encres D. Loisel
  • « LIENS RETROUVES »Pensées de Salah Al Hamdani, encres D. Loisel
  • « POEME» d’Alain Pizerra, encres D.Loisel
  • « LES FEUILLES » de Probir Gupta, traduction de l’anglais au français et au bengali
  • 2019 / Livre de bibliophilie à 5 mains, 2 poètes : Marc Delouze et Tibor Zalan, 2 plasticiens, Danielle Loisel et Istvan Nayg, 1 traducteur du hongrois, Jeno Farkas / « LA MAIN DES MOTS GRIFFANTS LA NUIT », M. Delouze, « ERZEKEK IRODALMA » Tibor Zalan
  • « LA DICTEE DES VENTS », texte de Denise Desautels, encres D. Loisel
  • « LE CHANT DES VIGNES » texte Bernard Cayzac, Photographies L.Toussaint , Encres D.Loisel
  • 2018 / TA VOIX , Rocio Duran-Barba
  • DREAMS FOR GARDU, Hrafn Andrés Hardarson
  • LA FLEUR ME RALENTIT, Francis Coffinet
  • 2017 / PAROLE EMANCIPÉE, Rocio Duran-Barba
  • LES PETITES PARTICULES, Bruno Jouhet
  • POEMES, Gérald Bloncourt
  • LA DESTINÉE DU CRI, Khouloud Al Zghayare, traduction, Rania Samara
  • 2016 / L’ENFANT OUBLIÉ, Omar Youssef Souleimane , bilingue, traduction du syrien Salah Al Hamdani et Isabelle Lagny
  • STANCE, Nikos Libéris, bilingue, traduction du grec par Brigitte Gyr et l’auteur
  • DEUX PETITS PAINS DURS, Alain Pizerra
  • 2016 / POEME, Khouloud Al Zghayare
  • TOUT UN MONDE LOINTAIN, Jean-Pierre Le Quentrec
  • 2015 / Les Poèmes se sont emparés du Pays , Sigurdur Palsson
  • 2014 / CELUI QUI… d’Alain Pizerra
  • Ereinotza Burdin, Laurier fer –
  • JOURS D'OUBLI de Béatrice Albertat –
  • 2013 / REMANENCES d’Emmanuel Hiriart
  • QU’EST-CE QUE LE JAZZ ? POURQUOI LE JAZZ ? Francis Marmande– 20 exemplaires
  • POÈMES de BAGDAD – de Salah Al Hamdani
  • LA NEIGE de Béatrice Libert – 18 exemplaires
  • ALOANA de Anne Bolori – 20 exemplaires
  • MA MAISON SENT LA POMME CUITE Emmanuèle Lagrange – 30 exemplaires
  • 2012 / LA PLUIE de Sylvie Brès
  • PLUVIOSITES de Jacques Darras – 20 exemplaires
  • 2011 / EL MAR de Luis Pulido Ritter – 20 exemplaires
  • 2010 / BIARRITZ d’Emmanuèle Lagrange
  • 2009 / L’ARBRE DE LA CONNAISSANCE de Danielle Loisel et Emmanuèle Lagrange
  • CHANT D’IVRESSE en EGYPTE de Camille Aubade – 30 exemplaires
  • DEHORS, OUTDOORS de Louise Warren – 20 exemplaires
  • 2008 / AINSI de Jean-Louis Poitevin – 20 exemplaires numérotés
  • IVRESSE, EBRIEDAD d’Ernesto Mächler – 25 exemplaires numérotés
  • 2007 / Collection : Les petites boîtes : Une PIERRE AU SOLEIL de Brigitte Gyr – 30 exemplaires numérotés
  • 2003 / PLAIN-VENT – Poèmes de Mohammed Dib – 30 exemplaires
  • 2002 / PIERRE À ENCRE Poèmes de François Cheng – 50 exemplaire

© Copyright 2022 Editions SIGNUM - Tous droits réservés
2 rue Guynemer, 75006, Paris.
ISNI : 0000 0001 0789 4543 (Informations sur l'ISNI)

Created with Mobirise web page software